Racket à Evisa: un collectif appelle à la mobilisation

Racket à Evisa: un collectif appelle à la mobilisation

Visé par un incendie criminel le 10 mars dernier, un chef d'entreprise d'Evisa (Corse-du-Sud) avait alors témoigné sur les tentatives d'intimidations et de rackets dont il faisait l'objet depuis plusieurs années. Un collectif de soutien vient de se créer et appelle à un rassemblement le 1er juin.

  • Par Grégoire Bézie
  • Publié le 21/05/2013 | 16:24, mis à jour le 21/05/2013 | 17:06
10/03/13 - Un incendie criminel ravage le hangar de la société BTP AITONE à Evisa (Corse-du-Sud) © FTViaStella
© FTViaStella 10/03/13 - Un incendie criminel ravage le hangar de la société BTP AITONE à Evisa (Corse-du-Sud)
  •  
Dans la nuit du 9 au 10 mars 2013 à Evisa, le hangar de l'entreprise de BTP de Jean-Jacques et Gigi Ceccaldi avait été entièrement ravagé par un incendie, détruisant plusieurs engins de chantier, ainsi qu'un chasse-neige. Le couple avait alors témoigné de nombreuses pressions subies.

Quatre personnes avaient été interpellées le 21 mars, puis relâchées, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre elles. Depuis l'enquête menée par la brigade de recherches de la gendarmerie d'Ajaccio est toujours en cours.

Mardi 21 mai à Evisa, neuf personnes de la société civile insulaire ont décidé d'en faire un peu plus pour soutenir le couple Ceccaldi et surtout pour dénoncer "les agissements de ceux qui veulent prospérer sur le travail d'autrui".

Ils ont décidé de créer un collectif et appellent à un rassemblement citoyen à Evisa le samedi 1er juin à partir de 11h "pour peser sur ceux qui ont la responsabilité de traduire en actes concrets, ce qu'ils nomment à longueur d'année +l'Etat de droit+". 
Dumè BIANCONI, enseignante, membre du Svegliu Calvese; Jean-Jacques CECCALDI, chef d'entreprise (12/03/13); Thierry CASANOVA, directeur du Centre d'Economie Rurale de Corse.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×