SOLIDARITE AVEC GIGI ET JEAN JACQUES

Attentat d'Evisa : François Alfonsi condamne  22/09/2013

De François Alfonsi, député européen
L'attentat qui vient de frapper une nouvelle fois la société Aïtone TP est insupportable. La pression délinquante qui s'exerce sur cette entreprise défie tous les acteurs démocratiques de la société corse: élus, société civile et autorités policières et judiciaires. Cet acte annonce un avenir bien sombre pour notre région des 2-Sevi et pour la Corse en général. La société toute entière est mise en échec, et cet échec débouchera nécessairement sur la généralisation du racket dans toutes les régions de l'île.
 Les pouvoirs publics portent une lourde responsabilité. En créant des déserts sécuritaires, ils facilitent le cancer de la violence de droit commun, et en ne prenant pas la mesure de la situation, ils affaiblissent les résistances du corps social. On avait connu le comble du ridicule quand Paris a mobilisé en son temps gendarmes et CRS pour garder la résidence secondaire de Christian Clavier à Portivechju. On atteint désormais le comble de l'incompétence car l'Etat n'a pas su dégager les moyens nécessaires pour que l'entreprise Aïtone TP ne soit pas vulnérable à une récidive annoncée.
 J'apporte mon total soutien à Jean Jacques Ceccaldi et Gigi Casabianca dans cette épreuve. Rien ne peut excuser l'acharnement dont ils sont victimes et la société se doit de les protéger dans leurs activités. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site