PLU ET BIZARRERIES

En decembre 2009,le copnseil municipal de piana a vote la resolution de classer en espaces remarquable de nouveaux espaces boises de la commune mais en aucun cas dans cette délibération de declasser certains espaces remarquable cf la deliberation ci dessous:

 

Elaboration du PLU – Espaces boisés classés – Conseil des sites:
Le Maire expose aux membres du Conseil Municipal que dans le cadre de la procédure PLU de la commune et en application de la loi littoral du 3 janvier 1986 et des dispositions du code de l’environnement et de l’urbanisme relatives aux sites et de la demande expresse de la DIREN de Corse et de la DDAF, la commune doit saisir le conseil des sites de la Corse de :
- sa proposition de classement de certains espaces boisés « significatifs » ou à conserver au titre des milieux naturels.Le Conseil Municipal ouï et entendu après en avoir délibéré, donne mandat au Maire afin de saisir le Conseil des Sites de la région Corse de ces propositions.

mais quand on regarde le dossier transmis a la commission des sites deux espaces remarquables en particulier a arone font la demande d'un declassement !!! et il n'en est fait aucune allusion dans la deliberation ,

heureusement la comission des sites a a l'unanimite refuse ce declassement qui correspondait en parti aux zones du padduc qui a ete repousse.C'etait une maniere detournee de revenir sur cette decision,mais tout est bienqui finit bien et conclusion on ne peut se fier au compte rendu des deliberations presentes sur internet par la mairie

 

Vous trouverez cijoint le dossier presente par la mairie de piana et les les analyses de la DIREN sur ce dossier

DEMANDE DE LA MAIRIE DE PIANA

P l a n L o c a l d ' U r b a n i s m e
Espaces boisés classés
Commune de Piana
Corse du Sud
DOSSIER DE PRESENTATION POUR LE CONSEIL DES SITES
DE LA REGION CORSE
Décembre 2009
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 2
SOMMAIRE
I- PRESENTATION DU TERRITOIRE
II- LES ESPACES BOISES CLASSES
III- CARTOGRAPHIE
Document imprimé sur du papier recyclé
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 3
I- PRESENTATION DU TERRITOIRE
a- Occupation des sols
Commune littorale de Corse du Sud, Piana est reconnue par le site naturel des Calanches,
patrimoine de l'Unesco.
L'Occupation des sols est fortement déterminée par la géographie et par une société de
tradition pastorale. Tournée vers la montagne, le village est implanté en retrait du littoral, sur
un replat naturel à environ 400 m. d'altitude.
L'occupation du littoral est très récente liée au développement du tourisme. Elle est limitée à
l'anse d'Arone du fait d'une géographie escarpée et à l'absence d'autres plaines littorales. Il
s'agit d'une urbanisation de faible densité, d'habitat individuel.
Le village constitue le seul noyau bâti sous forme d'un grand bourg compose de plusieurs
hameaux regroupés, d'habitat concentré de types variés.
b- Les espaces naturels
Les espaces naturels dominent le paysage du territoire communal. Culminant à des sommets
de 1331 m Capu u Vittulo ou le Capu d'Ortu à 1294 m, le territoire atteint le niveau de la mer
sur une courte distance. Une topographie très chaotique où la roche est omniprésente dans le
paysage et s'est traduite par des paysages exceptionnels.
Ces reliefs sont incisés par des réseaux hydrographiques, au régime méditerranéen,
torrentiels et souvent sporadiques.
Les principaux ruisseaux du nord au sud :
Dardo qui aboutit à l'anse de même nom
Mezzanu qui aboutit à l'anse de Ficaghiola
Arone qui aboutit à la plage de même nom
Dans un milieu aussi rocheux, de fortes pentes, très exposé aux vents dominants, la
couverture végétale se caractérise selon les différents étages :
- sur le littoral, elle est de type petit maquis, voire très dégradé
- sur les zones intermédiaires moins pentues, des landes parcourues par les ovins, mais
aussi du maquis bas.
- Des boisements plus ou moins denses de pinèdes, selon les versants, sur les zones
fraîches ou épargnées par les incendies. Quelques boisements de feuillus là où les sols
sont un peu plus favorables. Les anciennes châtaigneraies ponctuent le paysage autour
du village mais aussi en montagne, témoins des pratiques anciennes.
La couverture végétale participe à la qualité du paysage, met en valeur les effets de la roche
et souligne aussi les espaces bâtis en marquant des limites visuelles.
Ces espaces naturels sont pour certains d'entre eux couverts par une série de périmètres de
protections :
- espaces remarquables (loi littoral)
- zone de protection spéciale
- ZNIEFF
- ZICO
- Site classé
- Natura 2000
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 4
II - PRESENTATION DES ESPACES BOISES CLASSES DU PLU a- Identification
Numéro
Secteur Caractéristiques Surface
1
Forêts communale et
domaniale de Piana
Les Calanche
Forêts soumises au régime forestier
Pinèdes, yeuseraies, châtaigneraies ponctuelles
961,5 ha
2 Cavole
Espace boisé remarquable - chênes
Massif forestier ayant fait l'objet d'aides et de
subventions-
Châtaigneraie
86,8 ha
3 Aghia Piana
Monte Lavu
Espace boisé remarquable
Maquis forêt primitive méditerranéenne 421,0 ha
4 Basse vallée de
l'Umbertacciu
Espace boisé sensible ou caractéristique
Oliveraies 53,6 ha
5 Haute vallée de
l'Umbertacciu
Espace boisé sensible ou caractéristique
Yeuseraies 72,2 ha
6 Ruisseau de Forcu a
e Teghie
Espace boisé remarquable
Ripisylve de saules et d'aulnes glutineux 23,3 ha
7 Crête d'Alscio Châtaigneraies 60,8 ha
8 Piazza Monica
Foce d'Orto Hêtraie 52,8 ha
9
Ruisseaux de
Rondinaghia et de
Mezzanu
Ripisylves yeuseraie de fonds de vallée 49,6 ha
10 Ruisseau de
Fiuminale Ripisylve de Saules 8,3 ha
11 Ruisseau de
Lavatoghiu Ripisylve de Saules 2,2 ha
12 Arone Lentisques et dunes d'arrière-plage 3,6 ha
13 Campitottu
Espace boisé remarquable
Châtaigneraies (nord) en contact avec la nappe
urbanisée du village et oliveraies (sud)
14,5 ha
14 Monte Rotondu Pinède 15,9 ha
15 Bocca San Martino
nord
Espace boisé remarquable
Pré bois d'arbousiers et de chênes forêt primitive
méditerranéenne
5,7 ha
16 Petra Tibbia ouest Pinède 4,9 ha
17 Petra Tibbia est Espace boisé sensible ou caractéristique
Pinède 5,9 ha
18 Petra Tibbia sud
Espace boisé remarquable
Espace boisé sensible ou caractéristique
Pinède
4,3 ha
19 Pont de Mezzanu
Mandria
Espace boisé remarquable
Châtaigneraie 5,2 ha
20a Village
Piana nord-Est
Yeuseraies
Boisements en contact avec la nappe urbanisée du
village
4,8 ha
20b Village
Mandria ouest
Châtaigneraies en contact avec la nappe urbanisée
du village 6,6 ha
Total commune Espaces boisés classés 1863,5 ha
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 5
b- Descriptif N°1 : Forêts communale et domaniale de Piana- Les Calanche
Site :
Boisements situés sur la rive sud du golfe de Porto, exposés nord, la forêt communale occupe des
reliefs alternant des zones escarpées et rocheuses, et des vallons. Elle s'étend de la mer jusqu'aux
limites Est, dont les reliefs atteignent une altitude de 1294 m.
Formation : formation dense de chênes verts, très évoluée, notamment sur les parties les plus
basses. Sur les versants plus exposés et rocheux, des pinèdes.
Quelques châtaigneraies éparses dans des zones fraîches.
Rôle dans le paysage :
Très fort dans le grand paysage du golfe et dans l'image de la commune, puisque ces boisements
bordent la route des Calanches de Piana. Le mariage entre la roche et la végétation joue un rôle
central dans le paysage, tout comme les silhouettes élancées des pins dans un paysage aux
dimensions spectaculaires.
Les châtaigneraies ponctuent le paysage par leur teinte différenciée.
Environnement :
Cette unité est dans la continuité des espaces boisés de la commune d'Ota, grande unité naturelle de
la vallée du Porto. L'absence de toutes activités et de constructions permet de préserver son rôle
naturel. Ce boisement régule le ruissellement et permettent de réduire l'érosion des versants.
Boisement partiellement inclus dans divers périmètres de protections dont les espaces remarquables
du littoral, et site classé.
N°2 : Cavole
Site : En amont de la RD, à la sortie est du village, situé sur un versant exposé NW (au dessus du
stade) entre 500 et 800 m. d'altitude.
Formation : Formation plantée de châtaigniers et formation naturelle peu dense de chênes en aval de
la piste.
Rôle dans le paysage :
Il résulte de l'intervention de l'homme et d'une volonté de gestion. Petite unité dans l'espace qui se
découvre en s'aventurant dans le massif.
Environnement :
Participe à la diversification de la couverture végétale et à la lutte contre l'érosion sur les zones de
pentes. Etat de reconquête du versant par la végétation.
N°3 : Aghia Pïana Monte Lavu
Site :
Massif rocheux du Monte Lavu situé au centre de la commune, arrière-plan de la plage d'Arone, d'une
altitude comprise entre 200 et 720 m. Versant essentiellement exposé NW, ciselés de talwegs.
Fond de vallée du Fiuminale (rive droite).
Formation :
Formation dense de maquis et de forêt primitive, mais très irrégulière. Elle se présente sous forme de
petits groupements dans les fonds de talwegs, le long du Fiuminale ou quelques zones mieux
exposées.
Rôle dans le paysage :
Espace en arrière-plan de la plage d'Arone et relief visibles depuis la RD : des perspectives
intéressantes depuis cet axe. La végétation secondaire dans la roche souligne les zones fraîches et
les dépressions.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 6
Environnement :
Les formations primitives témoignent de l'identité et de l'histoire de l'environnement local.
Le long des talwegs et du ruisseau de Fiuminale, joue un rôle contre l'érosion et stabilise les berges.
N°4 : Basse vallée de l'Umbertacciu
Site : Vallon marquant la limite administrative avec Cargèse. Vallon dit en "V" qui débouche sur la
plage de Chiuni. Le boisement couvre une petite unité en amont du pont du même nom, ente le fond
du vallon et le versant exposé sud, incluant la RD.
Formation :
Formation qui combine des oliviers et des chênes avec des arbustes de maquis. Elle est discontinue
avec des espaces à nu. Plus dense au niveau du virage en épingle.
Rôle dans le paysage :
A l'entrée de l'espace administratif, et perceptible depuis le pont et la RD, son rôle est important car il
est symbolique marquant un repère visuel en liaison avec le pont. Le virage qui ralenti ponctuellement
la vitesse de circulation donne l'occasion de percevoir et voir cet espace, également valorisé par la
présence du ruisseau.
Oliveraies : paysage agricole caractéristique
Environnement :
Diversification de la couverture végétale (oliveraies), stabilisation des berges et vers une reconquête
par la végétation notamment sur les zones dénudées au dessus de la RD.
N°5 : Haute vallée de l'Umbertacciu
Site : Haute vallée de l'Umberticcio, au niveau de la confluence de deux affluents. Versant abrupt
exposé sud ; en contre bas de la RD légèrement en aval de bergerie de Tola.
Formation : Yeuseraie évoluée en fond de vallée, plus éparses en montant vers la route et absente
sur le long de celle-ci où la cistaie est prédominante ainsi que le petit maquis au stade de reconquête.
Rôle dans le paysage :
Dans les perceptions lointaines depuis la RD, dans une grande unité naturelle.
Environnement :
Protection contre l'érosion sur ce versant entrecoupé de nombreux talwegs.
En continuité des boisements situés sur le versant opposé sur la commune limitrophe.
N°6 : Ruisseau de Ruscia a e Teghie
Site :
Versant ubac du ruisseau Ruscia et jusqu'à la confluence avec le ruisseau de Teghie. Situé en contre
bas de la RD jusqu'au fond du vallon, dans les environs de San Martino.
Formation : Boisements denses de chênes avec quelques feuillus à feuilles pérennes notamment le
long du ruisseau. La ripisylve est composée d'aulnes et de saules.
Rôle dans le paysage :
Vue plongeante sur cette vallée secondaire depuis la RD. Des contrastes intéressants avec le versant
opposés, plus dénudé, plus sec et plus rocheux.
Environnement :
Zones fraîches dans un milieu rocheux et aride dominant, avec une diversification de la couverture
végétale. Maintien des sols, lutte contre les effets d'érosion, régulation du ruissellement de surface
notamment des eaux en provenance du versant opposé, dénudé.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 7
N°7: Crête d'Alscio Site :
Crêtes secondaires du massif Capu di e Vittulu culminant à 1300m ; située en limite Est de la
commune à une altitude de 650-850 m. En partie situé dans le vallon du ruisseau du Malo.
Formation : Châtaigneraie
Rôle dans le paysage :
Boisement qui n'est pas visible depuis les principaux vecteurs de découverte de la commune.
Changement d'ambiance sur le site : contraste avec les formations naturelles de yeuseraie et de
pinède.
Environnement :
Boisement qui offre une diversification des formations végétales sur le massif et un habitat plus
ouverts notamment si la châtaigneraie est exploitée.
N°8 : Piazza Monica
Site : En limite sud du boisement n°1, calé sur le ruisseau de Piazza Monica et montant jusqu'aux
crêtes rocheuses de Foce d'Ortu à 998 m.
Formation : Hêtraie dominante avec boisements de chênes.
Rôle dans le paysage :
Boisement qui n'est pas visible depuis les principaux vecteurs de découverte de la commune.
Changement d'ambiance sur le site : contraste avec les formations naturelles dominante et les zones
rocheuses.
Environnement :
Boisement qui offre une diversification des formations végétales sur le massif et des zones d'abri dans
un environnement rocheux et ouverts.
Maintien de l'humidité dans le vallon, réduction de l'érosion dans le vallon, réduction de la vitesse
d'écoulement des eaux de ruissellement sur cet axe naturel. Couloir écologique entre des habitats de
moyenne montagne et les zones basses, à l'aval de la vallée.
N°9 : Ruisseau de Rondinaghia et de Mezzanu.
Site : Parallèle au précédant, en fond de vallon mais plus long qui va des crêtes jusqu'au littoral au
niveau de Ficaghiola.
Formation : Hêtraie, yeuseraie, ripisylve
Rôle dans le paysage : identique au précédent
Environnement : identique au précédent.
N°10 : Ruisseau de San Michele -Fiuminale
Site : Emprise sur le ruisseau.
Formation : Ripisylve de saules
Rôle dans le paysage :
Perceptible dans les vues d'ensemble à partir de la RD324. Marque le ruisseau et les contrastes avec
les versants proches ouverts (pâturages) ou cistaies, ou encore avec les boisements de chênes.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 8
Environnement :
Boisement qui offre une diversification des formations végétales notamment dans cette zone, en
partie pâturée et ponctuée de boisements plus ou moins dense de chênes. .
Maintien de l'humidité dans le vallon, réduction de l'érosion dans le vallon, réduction de la vitesse
d'écoulement des eaux de ruissellement sur cet axe naturel.
Rôle de couloir écologique au sein du vallon et zone d'abri dans un environnement général ouvert et
sec.
N°11 : Ruisseau de Lavatoghiu
Site : fond de vallon parallèle au précédent, mais affluent du ruisseau Arone.
Formation : Perceptible dans les vues d'ensemble à partir de la RD324. Marque le ruisseau et les
contrastes avec les versants proches ouverts (pâturages) ou cistaies, ou encore avec les boisements
de chênes.
Rôle dans le paysage : Perceptible dans les vues d'ensemble à partir de la RD324. Marque le
ruisseau et les contrastes avec les versants proches ouverts (pâturages) ou cistaies, ou encore avec
les boisements de chênes.
Environnement :
Boisement qui offre une diversification des formations végétales notamment dans cette zone, en
partie pâturée et ponctuée de boisements plus ou moins denses de chênes. .
Maintien de l'humidité, réduction de l'érosion, réduction de la vitesse d'écoulement des eaux de
ruissellement sur cet axe naturel. Zone d'abri.
Rôle de couloir écologique au sein du vallon et zone d'abri dans un environnement général ouvert et
sec.
N°12 : Arone
Site : arrière- plage d'Arone, dunes
Formation : lentisques
Rôle dans le paysage : Joue un rôle dans l'identité du site en participant à la diversification de la
couverture végétale.
Environnement :
Maintien des dunes, lutte contre l'érosion (contre le ruissellement mais aussi contre celles produite par
les vents marins), diversification des habitats naturels, zone d'abri.
N°13 : Campitettu
Site : au-dessus du village
Formation : espace boisé remarquable châtaigneraies oliveraies maquis bas
Rôle dans le paysage : Reflet des pratiques agricoles. Arrière-plan du village
Environnement :
Diversification des habitats et de la couverture végétale en contunuité avec des zones boisées plus ou
moins denses et des zones ouvertes en amont.
Lutte contre l'érosion et régulateur de la température locale.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 9
N°14 : Monte Rotondu
Site : massif rocheux de Monte Rotondu à 830 m. d'altitude. Exposition sud. Boisement calé dans les
talwegs
Formation : pinèdes
Rôle dans le paysage : très secondaire, pas perceptible depuis les principaux vecteurs de
découverte du territoire
Environnement :
Habitats particuliers, diversification de la couverture végétale, stabilisation des sols rocheux.
N°15 : Bocca San Martino nord
Site : col, versant exposé sud
Formation : Espace boisé remarquable, un pré-bois d'arbousiers et de chênes forêt primitive
méditerranéenne
Rôle dans le paysage : participe très ponctuellement à la qualité du paysage routier, dans la
succession de trames végétales distinctes le long de la RD.
Environnement : Joue un rôle dans la lutte contre l'érosion, d'intérêt par l'ancienneté des boisements
et la diversité des espèces.
N°16 : Petra Tibbia Ouest -Aculaghia
Site : creux de talwegs secondaire. 660 m d'altitude
Formation : pinède
Rôle dans le paysage : très secondaire
Environnement :
Diversification des habitats dans un secteur ouvert de landes, de petits maquis.
N°17 : Petra Tibbia Est
Site : versant exposé nord à 600-700 m. d'altitude au dessus du village.
Formation : pinèdes
Rôle dans le paysage : Joue un rôle dans l'identité du site en participant à la diversification de la
couverture végétale.
Environnement :
Diversification des habitats dans un secteur ouvert de landes, de petits maquis.
Favorise l'infiltration et réduit les phénomènes d'érosion.
N°18 : Petra Tibbia Sud
Site : versant est au dessus de la Rd81 sortie nord-est du village. Fond de talweg secondaire.
Formation : espace boisé remarquable pinède caractéristique
Rôle dans le paysage : Joue un rôle dans l'identité du site en participant à la diversification de la
couverture végétale, à proximité du village.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 10
Environnement :
Rôle contre l'érosion et dans le ruissellement de surface ; habitat d'intérêt en complémentarité avec
des espaces ouverts et d'autres formations végétales.
N°19 : Pont de Mezzanu Madria
Site : versant exposé est, site au dessus de la route.
Formation : yeuseraie dense
Rôle dans le paysage : Joue un rôle dans les ambiances routières à l'entrée d'un site naturel
remarquable ; héritage du paysage d'autrefois.
Environnement :
Diversification des habitats, maintien des sols, favorise l'infiltration des eaux de ruissellement.
N°20a : Village Piana nord-Est
Site : au Nord-Est du village, en dessous de l'hôtel des roches rouges
Formation : Yeuseraies
Rôle dans le paysage : Mise en valeur des espaces bâtis, joue dans la qualité du cadre de vie
Environnement : Régulateur des températures locales, maintien de sols.
N°20b : Village Mandria ouest
Site : au Nord-Est du village en lisière des zones bâties.
Formation : châtaigneraie
Rôle dans le paysage : héritage des pratiques agricoles dans la zone bâtie, rôle dans les ambiances
du village
Environnement : diversification des formations végétales et des habitats.
Commune de Piana Corse du Sud
Harmonie conseil Développement local 11
c. Bilan des espaces boisés
Les espaces boisés classés représentent une surface égale à 30% de la superficie
communale soit un total de 1863,5 ha concentrés dans l'arrière-pays autant sous forme de grandes
unités que de petits périmètres. Ce classement concerne des formations végétales héritées des
activités agricoles anciennes mais aussi et surtout, de formations naturelles primitives, en passant
par des formations de reconquête suite à des incendies de forêt.
Les propositions faîtes dans le cadre du P.L.U par les services compétents ont été retenues à
l'exception des limites du boisement n°13 car il y a une exploitation agricole, des parcours et des
oliveraies exploitées. Ce périmètre à été réduit sur la partie située vers le pont de Sant'Andria.
Par ailleurs, des propositions nouvelles ont été faites notamment sur la quasi-totalité des
ripisylves.
Petits ou grands boisements, ils jouent, pour la plupart, un rôle dans la lutte contre l'érosion et le
maintien des sols : en zone méditerranéenne et de surcroît lorsque les massifs sont déjà affectés par
les incendies, les boisements restants permettent de réguler le ruissellement de surface et de
limiter, même ponctuellement, les effets de torrentialité.
La mosaïque végétale est ici échelonnée suivant les paramètres altimétriques. Les boisements
protégés recouvrent cette diversité.
Le classement proposé fait un effort pour maintenir les ripisylves, même si elles sont parfois très
réduites du fait du climat et de la faible dimension du réseau hydrographique. Leur rôle
environnemental est multiple et leur protection doit être soulignée.
Le présent classement couvre également des zones qui ont été touchées par des incendies, l'objectif
étant de favoriser la reconquête naturelle du site à partir des bosquets existants.
En dernier lieu mais pas le moindre, des boisements majeurs sont classés, car reflets de l'identité
du territoire, où forêts et roches se marient subtilement donnant lieu à des paysages étonnants.
Ces unités sont par ailleurs dans la continuité de boisements majeurs situés sur les communes
limitrophes qui, elles aussi, ont procédé au classement (notamment sur la commune d'Ota),
garantissant ainsi une cohérence spatiale et reconnaissant l'intérêt écologique de ces ensembles.

 

EN VERT LES NOUVEAUX ESPACES PROTEGES,EN ROUGE LE PROJET DE DECLASSEMENT

 

http://www.corse.territorial.gouv.fr/sit_alk/upload/fdoc/609_1680_Proposition_DDTM_classement_ebc_piana.jpg

REPONSE DE LA DIREN

 

Ajaccio, le    25 janvier 2010       
Le directeur départemental des Territoires  et de la Mer

A l'attention des membres du Conseil des Sites
direction
départementale
des Territoires
et de la Mer
Corse du Sud
service aménagement
urbanisme et habitat























 REVISION DU PLAN D' OCCUPATION DES SOLS

     DE LA COMMUNE DE PIANA

VALANT  ELABORATION DU PLAN LOCAL D'URBANISME



                                                                     **************







                CLASSEMENT ET DECLASSEMENT DES ESPACES BOISES





                                                                       **************






                        RAPPORT DE PRESENTATION AU CONSEIL DES SITES














1- RAPPEL DU CONTEXTE LEGISLATIF


L' article L 146-6  du code de l'urbanisme dispose «  Le Plan local d'Urbanisme doit classer en espaces boisés, au titre de l'article L 130-1 du code précité, les parcs et ensembles boisés existants les plus significatifs de la commune (....) après consultation du Conseil des Sites de Corse »   ( loi 2002-92 du 22 janvier 2002 relative à la Corse).

La commune de PIANA, située au sud du golfe de Porto, a prescrit, en décembre 2003, la révision du Plan d'Occupation des sols de la commune valant élaboration du Plan Local d'Urbanisme. Par délibération en date du 20 décembre 2009, le conseil municipal a autorisé Mme le maire de la commune à saisir le Conseil des Sites de Corse des propositions de classement ou déclassement de boisements.

C'est en application des dispositions susmentionnées,  que votre avis est sollicité sur la base du dossier ci annexé, lequel prévoit le maintien partiel de la dune située en bordure de la plage d'Arone, le déclassement des boisements couvrant le Monte San Ghiabicu et l'arrière plage Est d'Arone, ainsi que le classement de nouveaux espaces . 

Les décisions prises après recueil de votre avis seront transcrites dans le projet de PLU qui sera arrêté courant 2010.




2-PRESENTATION DU PROJET DE DELIMITATION DES BOISEMENTS OU DE  DECLASSEMENT D'ESPACES


Dans le POS actuellement en vigueur les espaces boisés classés recouvrent environ 7,5 hectares .
L'élaboration du PLU offre l'opportunité de procéder à une actualisation des boisements significatifs de la commune.
Ainsi, les espaces boisés  passent de moins de 8 hectares à 1863,5 hectares  soit 30 % de la surface communale.

Cette augmentation est notamment due à la prise en compte d'une part, des forêts domaniale et communale soumises au régime forestier et localisées au  Nord Est de la commune (secteur 1 : 961,5 ha), d'autre part,  de massifs de chênes verts (secteurs 2, 5 : 159 ha), de chataigneraies ( secteurs 7, 13, 19 et 20 :87 ha), ou encore de hêtraie ( secteur 8: 52,8 ha).

D'autres sont justifiées par la prise en considération de ripisylves ( secteurs 6, 9, 10, 11).
Certains éléments paysagers ou forestiers (pinèdes, forêt primitive méditerranéenne, oliveraies) sont également préservés  ( secteurs 3, 4, 5, 14, 15, 16, 17, 18,  23 ) .

En ce qui concerne les diminutions projetées, elles résultent de la suppression du boisement  couvrant la partie Sud du Mont San Ghiabicu situé à l'Ouest du village et des lentisques couvrant l'arrière plage Est d'Arone.

Il est à noter qu'aucune  justification portant sur ces suppressions n'est produite à l'appui de la présente demande.
 




       
3 - Synthèse des avis des services

Le dossier présenté met en exergue le volonté communale de préserver les espaces boisés significatifs de la commune. Il constitue une avancée notable par rapport au classement réalisé lors de l'approbation du POS en 1992.

Aussi, les classements proposés pour l'ensemble des secteurs recueillent l'avis favorable des services de l'Etat.

Cependant, par rapport au POS actuel, les suppressions envisagées au niveau du Monte San Ghiabicu ( 4 ha) et de la plage d'Arone ( 22 ares) suscitent quelques réserves de la part de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement.
 
En effet, le versant Ouest du  Monte San Ghiabicu, situé à l'Ouest du village, au droit du lotissement communal, constitue un espace  boisé et pentu, classé actuellement en zone ND au Plan d'Occupation des Sols. Son intérêt est non seulement paysager mais écologique dans la mesure où sa couverture végétale permet de protéger les sols sensibles à l'érosion et de réguler les ruissellements. 

En outre, la partie Est de l'arrière plage d'Arone, couverte de lentisques, est incluse dans un espace identifié dans l'Atlas littoral comme un espace remarquable à préserver. Son maintien en espace boisé classé serait de nature à pérenniser son statut .

        Par ailleurs, il apparait judicieux d'étendre la protection des boisements à la ripisylve du ruisseau d'Arone. Il s'agit d'une ripisylve constituée d'aulnes représentant environ 9 hectares. Eu égard à son rôle au niveau de la protection des berges, il semble opportun d'en assurer sa protection par un classement en espace boisé.
        
En conclusion, en ma qualité de rapporteur, j' émets un avis favorable à la demande de classement des espaces boisés présentés, et préconise d'une part, le maintien du classement des boisements de Monte San Ghiabicu et de la partie Est de l'arrière plage d'Arone et d'autre part, du classement en espace boisé de la ripisylve du ruisseau d'Arone soit une augmentation de la superficie des espaces boisés qui s'élèverait à 1876ha,72 ares soit 30% de la superficie communale.
           
                  Le Directeur départemental des Territoires et de la Mer 



CE RAPPORT DE LA DIREN A ETE VOTE A L'UNANIMITE DE LA COMMISSION ,LA DEMANDE DE LA MAIRIE DE PIANA D'UN DECLASSEMENT A ETE REFUSE                                                 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site