REPONSE A LA DDE

Le 10 decembre 2010

 

Madame,

 

 D'abord veuillez nous excuser pour le retard a vous repondre

Plusieurs remarques a votre lettre plutôt agressive que nous permettons de reciter dans son integralité (en gras)

 

Vous nous avez écrit


j'ai pris connaissance de vos articles relatifs au PLU - bizarreries et au RV DDE PIANA, et suis tout d'abord surprise d'être désignée nommément dans votre article, et d'autre part, par le fait que vous me prêtiez des  propos inexacts.

Dans l’article PLU bizarreries vous n’etes absolument pas citée et seul sont publies les délibérations de la mairie de Piana et les textes dans leur intégralité soumis a la commission des sites de Février 2010

 

Dans l’article RV DDE PIANA que nous reproduisons dans sont intégralité ci dessous je ne vois aucun propos inexacte si ce n’est peut être le seul  propos cité est que vous nous confirmez les conclusions de la commission !!

Et si nous vous citons nommement c’est que vous etes la personne qui nous a recu !!!

 

RV DDE PIANA

UN RENDEZ VOUS A EU LIEU AVEC MME GERONIMI LE LUNDI 29 JUIN 2010  AU SIEGE DE LA DDE D'AJACCIO

AU COURT DE CETTE REUNION MME GERONIMI QUI ETAIT LE RAPPORTEUR DE LA REUNION DU CONSEIL DES SITES DU 21 FEVRIER 2010 NOUS A CONFIRME LES CONCLUSIONS DE LA COMMISSION VOTÉES A L'UNANIMITE ET QUE LE CONTROLE DE LEGALITE DE LA PREFECTURE ETAIT RESPONSABLE DU SUIVI DES DOSSIERS SUR ARONE

RAPPEL DES CONCLUSIONS:

Cependant, par rapport au POS actuel, les suppressions envisagées au niveau du Monte San Ghiabicu ( 4 ha) et de la plage d'Arone ( 22 ares) suscitent quelques réserves de la part de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement.
 
En effet, le versant Ouest du  Monte San Ghiabicu, situé à l'Ouest du village, au droit du lotissement communal, constitue un espace  boisé et pentu, classé actuellement en zone ND au Plan d'Occupation des Sols. Son intérêt est non seulement paysager mais écologique dans la mesure où sa couverture végétale permet de protéger les sols sensibles à l'érosion et de réguler les ruissellements. 

En outre, la partie Est de l'arrière plage d'Arone, couverte de lentisques, est incluse dans un espace identifié dans l'Atlas littoral comme un espace remarquable à préserver. Son maintien en espace boisé classé serait de nature à pérenniser son statut .

   
§    Par ailleurs, il apparait judicieux d'étendre la protection des boisements à la ripisylve du ruisseau d'Arone. Il s'agit d'une ripisylve constituée d'aulnes représentant environ 9 hectares. Eu égard à son rôle au niveau de la protection des berges, il semble opportun d'en assurer sa protection par un classement en espace boisé.
        
En conclusion, en ma qualité de rapporteur, j' émets un avis favorable à la demande de classement des espaces boisés présentés, et préconise d'une part, le maintien du classement des boisements de Monte San Ghiabicu et de la partie Est de l'arrière plage d'Arone et d'autre part, du classement en espace boisé de la ripisylve du ruisseau d'Arone soit une augmentation de la superficie des espaces boisés qui s'élèverait à 1876ha,72 ares soit 30% de la superficie communale.
           
                  Le Directeur départemental des Territoires et de la Mer

 

Je considère qu'une association doit être crédible et fiable. Or, j'observe que vos commentaires sont manifestement erronés et que vos publications sont incomplètes. Cela pourrait vous valoir une plainte en diffamation.

 

Nous voudrions bien savoir en quoi nos publications sont incomplètes alors que nous avons publies en Mars 2010 l’intégralités des documents de la commune et de l’Etat et en quoi nos commentaires sont erronés

.Nous trouvons donc absolument inadmissible vos menaces de plainte en diffamation. Nous croyons que c’est plutôt notre association qui pourrait portée plainte pour dénonciations calomnieuse

 

L'honnêteté intellectuelle commande de rectifier ces articles et de restituer la vérité aux lecteurs. La publication du procès verbal de la commission des sites est de nature à éclairer la position de cette instance et les débats qui ont eu lieu .Or vos conclusions hâtives sont de nature à induire manifestement en erreur les tiers .
 En effet,  il ressort clairement du procès verbal que le conseil des sites n'a pas refusé le déclassement de Monte Giabicho et qu'il a validé l'extension du classement à l'est de la plage d'Arone et du ruisseau d'Arone. 

En conséquence, l'agent de l'administration qui vous a reçu à la DDE  n'a pas pu  infirmer les conclusions du conseil des sites et faire référence au contrôle de légalité.

Vos propos sont contestables à double titre.

 

L’honnêteté intellectuelle nous fait dire que vous n’avez pas lu les articles concernes sans cela vous n’écrieriez pas de telles contre vérités .En particulier contrairement a ce que vous affirmez nous avons publie l’intégralité du procès verbal de la commission des sites des le mois de Mars 2010

Enfin lors de cette réunion que vous nous avez accorde nous vous avons donne l’adresse de notre site et nous vous avons déclare que nous y avions publies l’intégralités des documents concernes

Pourquoi réagir  plus de trois mois après la publication de notre compte rendu a moins qu’il y ait un lien avec notre rencontre huit jours plutôt avec Mme le maire de Piana a qui nous avons presente notre association et notre site ,lien que nous ne pouvons imaginer un seul instant

Et nous ne commenterons pas votre dernière phrase

 

Pour conclure nous ferons notre votre conclusion

 

La crédibilité de votre courrier est atteint et on ne peut , dans ces conditions , et en tant que citoyenne et citoyen que le  regretter .

Le bureau

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site