DONNEZ VOTRE AVIS,PARTICIPEZ AUX BLOGS

PROMESSE DU GALSI ARNAQUE ?

 La promesse de GALSI pourrait bien n'être qu'une arnaque !


Communiqué d'A Sentinella, Aria Linda et U Levante du 30 janvier 2010

Alors que les cours du gaz naturel sont à la baisse et que le raccordement
de la Corse au GALSI s’avère plus que jamais rentable, Alors que la
population de Corse à travers les actions de ses associations rejette dans
sa très large majorité les centrales à fioul lourd, Alors que le ministre
Jean Louis BORLOO a publiquement déclaré que les centrales à fioul lourd de
Corse étaient très polluantes, alors qu’il y a eu le Grenelle de
l’environnement et le vote d’une charte de l’environnement, alors que le
président de la république s’est engagé à faire de la Corse un modèle
environnemental, EDF/SEI contre toute logique s’entête à vouloir produire de
l’électricité, dans ses deux centrales de Corse, avec un fioul lourd, plus
cher et plus polluant.
 
Par un nouvel appel d’offre européen du 26.10. 2010 pour la centrale de
LUCCIANA, EDF/SEI vient en effet de relancer la consultation avec une
réduction de la capacité unitaire de stockage des 3 cuves de fioul lourd,
capacité qui passe de 8480 m3 à 4000 m3.
 
Cette modification, qui vise à réduire le risque de « boil over »
(incendie), modifie substantiellement le dossier et remet en cause toute la
procédure d’enquête publique de LUCCIANA dont on attend toujours les
conclusions.

Alors, si à défaut d’avoir longtemps ignoré l’intérêt sanitaire de la
population, et malgré un intérêt économique avéré, l’Etat actionnaire à 80 %
d’EDF, venait  le 2 février 2010, par la bouche du Président SARKOZY nous
promettre un avenir au gaz tout en nous imposant de nouveau et dès
aujourd’hui des nouvelles centrales à fioul lourd, nous saurions que nous
sommes roulés, non pas dans la farine, mais dans une marée noire de fioul
lourd avec ses très néfastes conséquences pour la santé ( cancers, maladies
cardio-vasculaires et respiratoires etc..).



Sous-pages :