la Znieff de Piana Arone ne sera pas réduite.

L’action de U Levante a payé : la Znieff de Piana Arone ne sera pas réduite.

-Le ministère de l’Écologie a annulé une décision de la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) de Corse. Celle-ci avait déclassé une zone protégée, rendant ainsi possibles les projets d’urbanisation du littoral de la commune de Piana. L’action de U Levante a payé : la Znieff de Piana Arone ne sera pas réduite.

 

La Dreal de Corse a-t-elle modifié la surface d’une zone protégée pour satisfaire les projets d’urbanisation de la commune de Piana ?  L’État, au travers du ministère de l’Écologie, vient de donner raison à U Levante. La Znieff de type 1 de Piana Arone a été rendue à ses contours originels. En témoignent les cartes actuellement en ligne sur les sites de la Dreal et du Muséum national d’histoire naturelle. La victoire est importante car, en Corse, depuis l’approbation du Schéma d’aménagement de la Corse valant directive territoriale d’aménagement, les Znieff de type 1 sont inconstructibles.

Les contours de toute Znieff, comme ici celle de Capu Rossu/côtes rocheuses, sont arrêtés après qu’un inventaire scientifique en ait révélé tout l’intérêt pour la biodiversité. Un long travail réalisé par des chercheurs et validé par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).
Mais ici, la commune de Piana souhaitait tout de même urbaniser cette zone dans son PLU. Elle tente alors de prouver qu’une partie de la Znieff n’a aucune valeur scientifique. La collectivité locale s’offre les services du cabinet privé Biotope afin qu’il en fasse la démonstration.
Et, forte du rapide rapport qui en découle, la Dreal le présente au Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN) ; lequel doit donner son avis avant tout déclassement.

Réuni le 10 décembre 2012, le CSRPN se prononce contre le fait de diminuer la surface de la Znieff. Plusieurs membres soulèvent notamment la légèreté du rapport : la cartographie est erronée et la durée des observations est insuffisante et  la saison choisie pour l’étude inopérante pour étayer toute conclusion scientifique.
Mais la Dreal ne tient pas compte de cet avis. Dès le 28 janvier elle modifie les contours de la Znieff et met en ligne une nouvelle cartographie où la zone protégée apparaît réduite. Dans le même temps, elle demande au Muséum de modifier lui aussi sa cartographie.

Sans doute le fil blanc du stratagème est-il trop visible ? Deux cartes rapidement superposées montrent que la zone ouverte à l’urbanisation dans le PLU (qui vient d’être arrêté) et la partie de la Znieff supprimée correspondent strictement.

U Levante saisit le ministère, il s’en ouvre au Muséum ainsi qu’au bureau européen responsable des Znieff. L’association démonte les semblants de fondements scientifiques du dossier

Aujourd’hui sur le site de la Dreal comme sur celui du Muséum national d’histoire naturelle ce sont les anciens contours de la Znieff qu’affiche la cartographie.
La Znieff de type 1 n°00840000 au dessus de la plage d’Arone reste inconstructible. Qu’on se le dise…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site