UNE ZNIEFF SUPPRIMÉE A PIANA


La Dreal supprime une Znieff, répondant aux projets d’urbanisation littorale portés par la commune de Piana

Une Znieff gène la constructibilité d’un secteur sur la commune de Piana ? La commune possède la solution : il suffit de modifier les contours de la zone naturelle inconstructible. Elle mandate pour expertise le cabinet Biotope.
Malgré l’avis dévaforable du conseil scientifique, la direction régionale de l’environnement (Dreal) accepte de prendre en compte les conclusions de ce travail payé par la commune.
On désanctuarise…

 

Une Zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique (Znieff) en partie rayée de la carte pour satisfaire les projets d’aménagement de madame la mairesse de Piana et de monsieur le sénateur Nicolas Alfonsi… C’est un très beau cadeau que viennent de leur d’offrir Brigitte Dubeuf, directrice régionale de l’environnement, et Bernard Recorbet, responsable Znieff dans les mêmes services d’État.

En Corse, les Znieff de type 1, dont les contours ont été validés par des scientifiques du Muséum d’histoire naturelle, sont inconstructibles par application du Schéma d’aménagement de la Corse. Un document d’urbanisme qui vaut Directive territoriale d’aménagement. Mais, voilà qu’à Piana, la Znieff Capu Rossu/côtes rocheuses à Piana/Arone (n° 00840000) gêne les projets d’extension urbanistique de la commune. Le projet de PLU arrêté ambitionne de rendre cette zone urbanisable. Que croyez-vous qu’il advînt ?

Un petit coup de crayon, et hop ! on modifie les limites sur la carte. Il y a quelques mois, la mairie de Piana mandate le bureau d’étude Biotope pour réaliser l’inventaire biologique du secteur situé en limite sud de la Znieff et surplombant la plage d’Arone, secteur qu’elle veut rendre urbanisable. L’inventaire du bureau d’étude est très rapidement réalisé et montre en conséquence une faible biodiversité.
C’est pourtant en se basant sur ce travail que la Dreal réalise une nouvelle cartographie qui modifie substantiellement les contours de la Znieff (CSRPN 10/12/2012). D’un petit coup de crayon, toute une surface est exclue de la zone. Elle correspond très exactement aux zonages que la commune a choisi de rendre urbanisables dans son PLU arrêté.

 

La comparaison des cartes avant et après avec les zonages du PLU arrêté est éloquente. Les zonages AU et Ud se superposent à la partie supprimée de la Znieff.

L’avis du conseil scientifique est défavorable, la Dreal passe outre… Mais pour que la superficie de la znieff soit effectivement modifiée, le conseil scientifique régional de protection de la nature doit statuer et voter sur l’opportunité de cette diminution de surface. Réuni en séance le 10 décembre 2012, ce conseil (CSRPN) se saisit du projet. La discussion soulève une cartographie incomplète d’études et l’insuffisance des observations dans le temps.
Impossible de se prononcer réellement sur ce travail trop vite bouclé. D’autant que le Conseil scientifique soulève le rôle très positif de cette partie de Znieff  pour les populations de Balbuzards, aigles pêcheurs (un nid est très proche).
Lors du vote, trois voix s’élèvent contre, deux pour, sept s’abstiennent. Qu’importe… La Dreal passe outre.
Le 28 janvier, elle modifie son site officiel, mettant en ligne la nouvelle cartographie. Dans le même élan, elle demande au Muséum national d’histoire naturelle de faire de même.
L’information est rendue officielle le 7 février par Bernard Recorbet, au nom de Roger Miniconi, président du Conseil scientifique régional de protection de la nature (CSRPN).
L’État montre ici, une fois encore, sa volonté de résidentialisation et de désanctuarisation de la Corse.

extrait du site ulevante

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site