Boucle Pont d'Ota - Bocca di Forniciale - Bergeries de Firuletu - Casa Infurcata - col des Casconi - Pont d'Ota

http://corse-sauvage.fr/index.php?post/2007/05/22/31-randonnees-printanieres-en-mai-2007

-1- Region-d'ota-porto

Boucle Pont d'Ota - Bocca di Forniciale - Bergeries de Firuletu - Casa Infurcata - col des Casconi - Pont d'Ota

 

Il y a un bout de temps que je souhaitais expérimenter ce "sentier" que l'on voit sur la carte IGN menant de la prise d'eau de la Lonca à Casa Infurcata via Bocca di Forniciale et les bergeries de Firuletu ! Compte tenu des expériences accumulées dans cette région, je ne me faisais aucune illusion sur la réalité de ce sentier IGN et je partis donc ce matin du 12 mai 2007 avec le sentiment d'aller à l'abattoir et de faire une reconnaissance avortée d'avance... Première étape, la buvette du pont d'Ota, essentiellement pratiquée en cette saison par les habitants d'Ota eux-même qui y descendent régulièrement boire un coup et discuter les dernières nouvelles du coin. Mon épouse me laisse là et retourne à la plage : elle a, bien entendu, refusé de m'accompagner dans ce périple, soupçonnant une arnaque et préférant la sécurité du littoral et de la voiture. La charmante dame qui tient la buvette a l'air de bien connaître les sentiers locaux (rare chez les corses !) et, après m'avoir supplié de ne pas aller dans ce coin où "de nombreux randonneurs se sont perdus", accepte de m'indiquer qu'il y a bien un sentier "praticable" pour monter à Bocca di Forniciale et aux bergeries. En route donc pour la prise d'eau où le sentier démarre : évitez donc comme moi de remonter la rive gauche de la Lonca pour y aller, sous prétexte que la carte IGN montre un sentier sur cette rive et que cela évite de traverser le ruisseau; aucune trace de sentier et, donc, deux traversées de la Lonca à se farcir à une époque où cela est beaucoup plus délicat qu'en été ! Le départ du sentier est bien juste en face de la prise d'eau, à la fin du chemin cimenté, sur la rive gauche de la Lonca. La montée est très raide, mais le chemin, à ma grande surprise, est parfaitement bien dégagé et mène, sous les ombrages, à Bocca di Forniciale (817 m) en environ 1 h 45 : belle vue sur les sommets célèbres locaux (Capu a u Monte, Capu di u Vitullu, Capu d'Ortu) et le stade de football de Piana aux deux ponts d'Ota : étrange que, dans cette région, ce soient les deux stades de football du coin (Ota et Piana) qui constituent les départs de la plupart des randonnées... Passé le col, le sentier reste relativement bien tracé et cairné, monte moins raide dans une forêt assez dense, passe par un ressaut rocheux remarquable (point 931 m) et continue jusqu'à traverser un ruisseau en sortie de forêt vers 980 m. On aborde alors un versant rocailleux, parsemé de bosquets touffus et de pins clairsemés, dans lequel on ne trouve plus qu'une suite de cairns difficile à suivre et dirigée vers le NE : pas la peine de perdre du temps à essayer de trouver les cairns ou à les consolider (comme j'avais commencé à le faire), il suffit d'aller au plus court vers la crête de ce versant (arête du Capu di e Querce ?) que l'on atteint vers 1150 m et de la suivre vers l'Est jusqu'à la première clairière annonçant les bergeries de Firuletu. Les bergeries elles-même, dont l'une est assez remarquable, sont plutôt à l'extrémité Est de cette série de clairières formant un magnifique plateau à cheval entre Lonca et Spelunca : c'est là que l'on va retrouver un sentier bien marqué pour la suite du parcours. Compter 1 h 45 à 2 h depuis Bocca di Fornaciole pour atteindre l'extrémité du plateau avec les bergeries. Attention de ne pas se tromper de sentier (et de versant) aux bergeries, car il y a aussi une trace partant vers le NE et menant à Culletta di Spurtellu (une prochaine exploration ?) sur le versant Spelunca : le sentier à prendre se dirige vers le N versant Lonca. Le sentier indiqué ci-dessus mène en 30 mn au col 1160 m (sous le point IGN 1193) sur l'autre versant d'un ravin peu pentu que l'on traverse pour accéder à la crête W du Capu Rustici. Cette demi-heure suppose que l'on ait franchi sans encombre les trois ou quatre tunnels de végétation que le sentier emprunte pour vous amener au col et que l'on se soit tiré d'affaire des reptations nécessaires et des obstacles des ronces, arbousiers, etc... Ne pas oublier de prendre des repères pour un possible retour, car dans l'autre sens, le chemin est plus délicat à suivre et ne pas retrouver les bons tunnels pourrait constituer une épreuve majeure (je le sais pour avoir expérimenté la boucle dans l'autre sens deux jours plus tard) ! Le col lui-même est sur une crête bien dégagée et ne pose aucun problème. Encore des vues superbes sur la crête de Firuletu avec les bergeries précédemment franchies et le versant Lonca côté Casa Infurcata... Au-delà du col 1160 m, on aborde la partie la plus délicate du parcours : la traversée du ravin de Calanconi. Ce ravin propose deux problèmes majeurs : • La descente du versant Sud sans sentier sous une forêt assez dense, dans un terrain chaotique encombré de ressauts rocheux, de murs de ronces, de pierriers,... en s'épuisant à suivre une ligne de cairns fuyante • La recherche dans le versant Nord de la vire horizontale de sortie menant en ligne de niveau (à environ 980 m) à la forêt du ruisseau de Casa Infurcata, un peu au-dessus des bergeries En ce qui me concerne, j'ai perdu la ligne de cairns au bout de 200 m environ et ai descendu au pifomètre le versant Sud du ravin en contournant la dernière barre rocheuse vers 930 m à l'approche du ruisseau. J'ai remonté ensuite sur 50 m environ et j'ai eu la chance de retrouver des cairns qui m'ont mené immédiatement à la vire. Heureusement, car l'examen que j'avais fait depuis le col 1160 m'aurait fait intuitivement grimper beaucoup plus haut pour traverser le versant Nord ! Ensuite, plus de problèmes, car la trace cairnée mène à la forêt du ruisseau de Casa Infurcata où il est simple de trouver les ruines des bergeries 80 m plus bas (au pire, il suffit de suivre le ruisseau). Difficile de donner un horaire précis pour ce tronçon, tant il est lié aux problèmes d'orientation que l'on aura pu rencontrer : personnellement, j'ai mis 1 h, mais on pourra peut-être mettre 2 ou 3 heures dans des circonstances moins heureuses. Casa Infurcata est un carrefour de sentiers avec la possibilité bien sûr de s'échapper ici par la piste du pont de Verghe qui ramène à Serriera ou de redescendre sur la Lonca par un sentier remis en état depuis 2003. La descente sur la Lonca n'est pas aussi simple qu'il y paraît, tant le sentier entre Casa Infurcata et le torrent est dégradé, en particulier sur la partie de l'arête avant le ruisseau de Calanconi (encore lui !). Arrivé à la Lonca, on passe dans une belle gorge vers 650 m, avec un sentier dont on peut vérifier qu'il était autrefois magnifiquement entretenu (marches en pierres, murets, ...) et on pousse jusqu'au gué à 560 m d'altitude, là où on peut traverser le torrent pour reprendre le sentier RD qui mène à Ota. Cherchez plutôt le sentier du "col des Casconi" qui permet de shunter la boucle Ouest de la Lonca et de traverser directement sous les formidables parois des Casconi par un petit col situé à 630 m, puis une descente le long de grands pierriers sous les parois jusqu'à la Lonca que l'on retrouve à 360 m. Le départ du sentier a toujours été très délicat à trouver dans une partie délicieusement enchevêtrée de végétation, mais ensuite le sentier était simple à suivre car, même s'il était très mal marqué, il ne comportait qu'une trace. Cette année, ce sentier, que j'ai dû emprunter déjà une bonne dizaine de fois, était saboté par un entrelacement de traces secondaires, provenant probablement de randonneurs égarés, rendant particulièrement délicat la recherche de la bonne trace (il semble que ce soit celle avec les meilleurs cairns !). La descente sous les Casconi reste toujours fabuleuse, tant la paroi est spectaculaire, surtout pour ceux qui pratiquent l'escalade (elle y compte parmi les plus belles et plus difficiles voies de Corse). A l'arrivée à la Lonca, il ne reste plus qu'à traverser et retrouver sur la RG le sentier qui la longe et qui rejoint Ota ou les ponts d'Ota, selon la branche que l'on choisit. Pour la descente depuis Casa Infurcata, compter 1 h 20 jusqu'au col des Casconi, puis 1 h 10 pour aller aux ponts d'Ota. En conclusion, une excellente surprise donc, compte tenu de ma méfiance initiale concernant cet itinéraire, et un parcours en boucle peu commun qui en fait à mon avis la randonnée la plus originale et la plus recommandable de la Lonca : elle devrait pouvoir étonner plus d'un randonneur, surtout ceux un peu lassés des "crêtes de la Lonca", la randonnée recommandée par tous les topos en Basse Lonca. C'est une randonnée qui combine un parcours de crête superbe autour des bergeries de Firuletu à des traversées de versants de ravins plus ou moins complexes, avec des vues remarquables sur les deux vallées, Lonca et Spelunca ! Evidemment, le parcours n'est pas à recommander aux promeneurs néophytes et il est nécessaire d'y avoir un excellent sens de l'orientation : en particulier, la partie entre le col 1160 m et Casa Infurcata est un tronçon que je classerais sans hésiter dans la rubrique Ravinisme, même si une ligne de cairns fiable (fiable = ne se dédoublant pas en plusieurs branches !) y existe... Résumé des horaires : • Dans le sens décrit ci-dessus : 2 Ponts -> Fornaciole : 1 h 45 -> Firuletu : 2 h 00 -> Col 1160 : 0 h 30 -> Casa Infurcata : 1 h 15 (à 3 h 00) -> Col Casconi : 1 h 20 -> 2 ponts d'Ota : 1 h 10 ; soit 8 h si tout se passe bien et jusqu'à 10 h 00 • Dans le sens inverse : 2 Ponts -> Col Casconi : 1 h 35 -> Casa Infurcata : 1 h 45 -> Col 1160 : 1 h 45 (à 3 h 30) -> Firuletu : 0 h 30 -> Fornaciole : 1 h 20 -> 2 ponts d'Ota : 1 h 15 ; soit 8 h 10 si tout se passe bien et jusqu'à 10 h 00 Une carte pour mieux cerner cet itinéraire : L'ensemble complet des photos sur cette magnifique randonnée dans la Galerie Photos en Randonnée : Boucle Pont d'Ota - Casa Infurcata.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×