PAISOLU

       Auteur : Association "per u rinnovu di u paisolu d'aitone"

villa jean-pierre
impasse du pont de l'orta
20250 corte
Association loi 1901

A l'attention de : Monsieur le Président de la Collectivité Territoriale de Corse


- Notre association souhaite la réhabilitation du village vacances "Paisolu d'Aïtone" dans son esprit initial.
A l' heure actuelle et depuis de nombreuses années, les instances politiques, propriétaires des lieux,n'effectuent aucun travaux d'entretien et le site se dégrade de jour en jour, au point que sur les 60 chalets existants, seulement 15 sont utilisables.
Nous souhaitons donc la réhabilitation de ce lieu, destiné a accueillir des familles dans un environnement exceptionnel.

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE  

 

 ASSEMBLEE DE CORSE

 

1 ERE SESSION ORDINAIRE POUR 2006

 

REUNION DU 10 AVRIL 

 

    

 

 

Q U E S T I O N   O R A L E 

 

posée par Madame Aline CASTELLANI 

Groupe « LA  CORSE DANS LA REPUBLIQUE »

 

 

 

OBJET : Situation du Paesolu d’Aitone

 

 

Voici un an, je vous interrogeais pour connaître les intentions de

l'Exécutif Régional sur la destination du Paesolu d'Aïtone.

 

Consciente qu'aucune réponse ne pouvait m’être apportée

immédiatement, je suggérais plusieurs pistes de réflexion, mais insistais

toutefois sur l'urgence d'une solution à apporter à ce dossier micro régional.

 

Pour mémoire, je rappelais l'importance des investissements publics

réalisés, la dégradation continue de cette structure et la nécessité de réaliser

d'urgence une étude portant tout à la fois sur l'état des lieux et la destination de

cet établissement.

 

En réponse, vous aviez rappelé à l'Assemblée, la pertinence et la

complexité de cette question et souligné que la solution de ce problème pourrait

s'inscrire : 

 

. soit dans le cadre du rapport sur la forêt que nous allons évoquer

prochainement,

 

. soit dans un rapport distinct et dans un délai de deux mois.

 

Or nous constatons aujourd'hui, qu'il ne s'est rien passé depuis un

an. Etrange situation !

 

 

 2

Notre collectivité s'est, durant cette période, saisie du dossier de la

station thermale de GUAGNO et a diligenté une étude d'un coût de 60.000 € ;

pourtant cette structure ne relève pas de notre patrimoine mais de la Collectivité

Départementale de Corse du Sud.

 

Si nous ne contestons pas l'opportunité ce cette étude, il peut

sembler paradoxal et pas nécessairement de bonne politique de se préoccuper du

patrimoine d'une autre collectivité en négligeant son propre patrimoine.

 

 Vous évoquiez voici un an, plusieurs pistes de réflexion,

pouvez-vous nous dire aujourd'hui quelles sont les hypothèses qui ont été

retenues dans l'étude que vous avez diligentée ?

 

Pour le cas où cette étude n'aurait pas encore abouti, à quelle date

serez-vous en mesure de présenter à notre Assemblée un rapport sur l'état des

lieux et le devenir du Paesolu d'Aïtone.

 

 Sachez en effet, que toute la microrégion des Deux Sevi et

des Deux Sorru attend qu'une solution, qui ne relève que de notre collectivité,

soit apportée dans les meilleurs délais.

 

Je souhaite ne pas avoir à vous poser de nouveau cette même

question dans un an. Elle signifierait le désintéressement total de l'Exécutif

Régional sur le devenir du Paesolu d'Aïtone. 

 

Je vous remercie

 

Sous-pages :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×